– Pro –

«  T’en connais beaucoup toi, des gars qui sont foutus de transformer un amas de mots en voûte céleste […] Le talent est là, entre brûlures tendres et mélancolies embellies » Or Norme

« Un album à mettre au programme de votre vie » Top Music

« Une voix chaude […] On va passer au fil du disque par divers états d’âme. L’amour, ses fulgurances et ses désillusions. Echec et ivresse du bonheur perdu ou retrouvé […]  ‘Passer par là’, très beau duo sur deux timbres de voix parfaitement en équilibre l’une sur, ou à côté de l’autre. Femme-homme comme unis dans une résurrection et l’espoir d’un avenir meilleur. ‘La Ronde’, sans doute un des sommets de l’album offre une excellente satire sociale. Grave, claire et concise avec ‘leurs prières monétaires’[…] » Francofans

« Des textes ciselés, parfois musclés, entre profondeur et légèreté » France bleu


Biographie

De la poésie chantée, de la chanson rock à texte, de la chanson française néoromantique ! Peu importe le flacon, les chansons d’Hervé Kérac travaillent la langue, textes ciselés et délicatement posées sur d’efficaces mélodies.

Après des débuts parisiens au milieu des années 2000  alors qu’il est encore étudiant en lettres, et la sortie d’un premier EP ( Attractions terrestres , 2005),  EP d’ailleurs soutenu par le parolier Etienne Roda-Gil, qui, à la lecture de ses textes, à l’écoute de ses chansons, l’encourage, le soutient. . Hervé a 23 ans, à la Sorbonne le jour, sur scène le soir. Mais devenu professeur de lettres, il doit, plus ou moins malgré lui, délaisser la musique. Pour autant, il continue d’écrire, de composer, pour lui, souvent pour d’autres, mais loin des projecteurs. Il s’adonne aussi à d’autres formes d’écriture (roman, nouvelles, théâtre).

De retour à Strasbourg, sa ville presque d’origine, Hervé rencontre la chanteuse lyrique Myriam Aouadi-Brunner (qui figure d’ailleurs sur le premier album, pour un duo, et aux chœurs sur deux autres titres), musicienne, mélomane et amatrice de chanson française, c’est d’abord elle qui l’incite fortement à reprendre la scène, à relancer l’aventure. Il écrit, compose de nouvelles chansons et croise alors la route du guitariste Raphael Lamothe. La complicité artistique est évidente et c’est avec lui qu’il décide de reprendre l’aventure, de retrouver la scène et les studios. Hervé écrit , compose et commence  à collaborer avec Raphaël sur des arrangements. Après plusieurs concerts, et  accompagnés de ses nouveaux musiciens (Raphaël Lamothe : guitare / Nils Boyny : claviers/ Olivier Lamothe : basse / Guillaume Guégan : batterie) Hervé Kérac entre en 2016 au Downtown Studio à Strasbourg – avec Eric Gauthier-Lafaye aux manettes – afin d’enregistrer son premier album. Un avant-goût de l’album est dévoilé en mai 2016 avec la sortie digitale d’un EP (3 titres)  qui s’intitule A l’envers, chanson éponyme qui ouvre les hostilités et qui a fait l’objet d’un clip.

Délaissant à présent l’enseignement et se consacrant entièrement à l’écriture et à la musique, Hervé nous dévoile  La Résistance depuis  le 9 mars dernier. Dans cet album qui compte 12 titres, l’auteur-compositeur-interprète nous invite dans son univers poético-musical,  met en exergue les sentiments, la vie intérieure, entre rock et chanson, de nos brûlures tendres à nos mélancolies embellies. titre A. Il s’en suit aujourd’hui une tournée de concerts où, accompagné de ses musiciens, Hervé Kérac nous emmène là-bas, de l’ivresse à l’amour,  quelque part, entre ici et ailleurs… Le deuxième album est quant à lui attendu pour le printemps 2020…


Fiches techniques